1 au 4 mars 2018 à la Place Forzani, Laval – C’EST UN RENDEZ-VOUS !

Aménagement paysager

Planifier son aménagement paysager

par Séverine Galus, du service d'agence de presse d'Option consommateurs Avant de se lancer, on identifie nos besoins. Pour cela, on réfléchit aux points suivants: Notre utilisation du terrain. À quelles activités compte-t-on s'adonner? Veut-on installer une piscine ou un spa? Nos enfants ont-ils besoin d'espace pour jouer? Reçoit-on fréquemment la famille et les amis? A-t-on l'intention de cultiver un potager? La transition intérieur-extérieur. Par quelle porte accédera-t-on à la cour la plupart du temps? Est-elle pratique, bien située? L'aménagement peut comporter l'installation d'une porte-fenêtre, la modification des escaliers, etc. Le temps qu'on peut consacrer à l'entretien. Si on est passionnée de jardinage, on peut multiplier les rocailles et les plates-bandes, mais, si on a peu de temps ou d'intérêt pour la chose, mieux vaut planifier un aménagement qui requiert peu d'entretien, afin d'éviter de prendre notre terrain en grippe. Généralement, on a tendance à sous-estimer l'entretien qu'exige un jardin. Par exemple, un potager de 300 pi2 ou cinq plates-bandes de 15 pi par 3 pi nécessiteront environ 4 heures de soins par semaine. À cela s'ajouteront 4 heures de tondeuse autotractée toutes les deux ou trois semaines si le terrain compte 6 000 pi2 de gazon. Les besoins pratiques. De combien de places de stationnement a-t-on besoin? Souhaite-t-on soustraire certains coins de la cour au regard des voisins? Quel est le meilleur endroit où placer nos poubelles, notre recyclage, le compost? A-t-on besoin d'un cabanon? Y aura-t-il une corde à linge? [...]

Planifier son aménagement paysager 2017-10-11T00:37:00+00:00